Exilis Elite™, un appareil anti-cellulite efficace

Un nouvel équipement médical arrive en France : L’Exilis Elite™. Associant radiofréquence monopolaire, ultrasons et un système de refroidissement, cet appareil renouvelle ma prise en charge du traitement médical de la cellulite.

Aujourd’hui, je trouve le procédé efficace pour traiter la cellulite des cuisses, qui associe fréquemment excès graisseux et relâchement de la peau.

Connue depuis une dizaine d’années, la radiofréquence monopolaire, par son effet thermique, permet à la fois de faire fondre la graisse superficielle et d’améliorer le remodelage cutané (réorganisation des fibres de collagène). Les ultrasons, qui y sont désormais associés, fonctionnent comme un radar qui permet de cibler la graisse dans son épaisseur jusqu’à 2,5 cm. Ces ultrasons attaquent aussi les membranes fibreuses qui retiennent les cellules graisseuses, favorisant ainsi leur élimination naturelle.

L’appareil calibre la chaleur délivrée par la radiofréquence de manière à faire fondre la même épaisseur de graisse sur toute la zone traitée. Le système de refroidissement intégré neutralise la sensation de chaleur et empêche tout risque de brûlure de la peau en surface. L’Exilis Elite™ permet ainsi d’obtenir un résultat homogène, sans aspect “tôle ondulée“ ni “vagues” sur la peau.

Ce traitement médical quasi-indolore se pratique en cabinet, en 4 à 5 séances d’une vingtaine de minutes chacune à une semaine d’intervalle ; il n’entraîne aucun arrêt de l’activité ni éviction sociale.

La machine Exilis Elite™ mise au point par la société BTL, important fabricant de matériel médical et esthétique, a reçu l’agrément de la FDA (Food & Drug Administration - Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux) et est conforme à la norme européenne CE.

Cette solution me paraît bien adaptée pour supprimer la cellulite adipeuse qui se caractérise par des excès graisseux superficiels et par l’aspect bien connu de “peau d’orange”.

L’effet tenseur sur la peau est immédiat, suivi progressivement par la stimulation d’une néo-collagénèse — génération d’un nouveau collagène — qui entraîne une amélioration durable de la qualité de l’épiderme, tonifié et visiblement rajeuni ainsi qu’une nette amélioration des vergetures.

C’est pourquoi, indépendamment de la cellulite graisseuse, j’utilise aussi cette nouvelle technologie pour obtenir un raffermissement de la peau sur différentes autres parties du corps (bras, ventre, décolleté) et du visage (paupières) en cas de relâchement cutané modéré.

(Article paru initialement dans Anti Age Magazine sous le titre “Cellulite, un nouveau traitement médical”)

 Anti Age Magazine n°29 - décembre 2017

Anti Age Magazine n°29 - décembre 2017

Prendre rendez-vous