Pourquoi la chirurgie esthétique est irremplaçable ?

En tant que chirurgien-plasticien expérimenté, je suis désireux de rétablir certaines vérités et d’expliquer à mes patientes et à un large public en quoi la chirurgie esthétique est irremplaçable. Prenons deux exemples que seule l’opération chirurgicale permet de resoudre efficacement : la surcharge graisseuse et le vieillissement du visage.

Surcharge graisseuse de la silhouette : lipolyses non invasives, cryolipolyse ou liposuccion ? 

Plusieurs techniques non-invasives comme les lipolyses par ultrasons, radiofréquence, chimiques ou encore la cryolipolyse ambitionnent de se substituer à la chirurgie et proposent de faire “fondre la graisse”. Le problème est qu’elles se heurtent en réalité à des limites.

Pour atteindre la graisse, il faut traverser la peau. Or aujourd’hui les lasers radiofréquence et ultra-sons sont arrêtés par la barrière cutanée. Au mieux ils n’ont d’efficacité que sur la couche la plus  superficielle de la graisse et ne permettent pas de depasser une épaisseur de 3 mm.

Dans le cas de la cryolipolyse, une fois la graisse tuée par le froid, il faut que l’organisme puisse l’éliminer. Or ce n’est pas automatique. C’est d’ailleurs le reproche qui avait été fait à la lipolyse laser et avait abouti en son temps à son interdiction si elle n’était pas suivie d’une aspiration des tissus graisseux détruits. Le problème se pose dans les mêmes termes avec la cryolipolyse — une technique très à la mode en ce moment, à coups de batage médiatique.

La liposuccion chirurgicale est la meilleure solution pour traiter la surcharge graisseuse : c’est la seule technique qui supprime la graisse parce qu’on l’enlève physiquement du corps en contrôlant le volume de graisse retirée. Le stock de cellules graisseuses (ou adipocytes) est  donc  définitivement réduit par cette technique.

Vieillissement du visage : injections ou lifting chirurgical ?

Le vieillissement du visage associe 3 phénomènes physiques : perte de volume, glissement vers le bas des tissus (bajoues) et relâchement cutané. Les injections, si elles permettent de corriger la perte de volume, n’ont aucune action sur le glissement des tissus et le relâchement cutané. Seule la technique chirurgicale du lifting permet de repositionner les tissus, de retendre la peau et surtout de retirer l’excès cutané qui est toujours présent dans le processus de vieillissement. Autre avantage du lifting : les tissus sont replacés là où ils étaient avant que le visage vieillisse, d’où un résultat naturel, le visage n’est pas “gonflé” mais rajeuni. Ce qui n’est pas toujours le cas des injections, surtout quand elles sont répétées à l’excès.

—o—

Qu’il s’agisse de surcharge graisseuse ou de vieillissement du visage, seules la liposuccion et le lifting chirurgical, apportent des résultats vraiment efficaces et durables !

 Silhouette ou visage, choisir la chirurgie esthétique, pour un résultat efficace et durable

Silhouette ou visage, choisir la chirurgie esthétique, pour un résultat efficace et durable

Prendre rendez-vous