Liposculpture de la silhouette des femmes et des hommes

Avoir une belle silhouette est une demande de plus en plus fréquente — chez les femmes comme chez les hommes — et je la trouve profondément justifiée. Ce désir implique un regard d’ensemble et une approche globale du corps par le chirurgien esthétique. C’est précisément ce que je pratique avec la liposculpture depuis plusieurs années.

Redessiner la silhouette pour mettre en valeur la féminité

Pour vivre pleinement leur féminité, les femmes souhaitent aujourd’hui associer séduction et bien-être. Redessiner leur silhouette c’est alors jouer sur les formes et les volumes, sans se focaliser sur une seule partie de leur corps.

Pour dessiner une silhouette féminine harmonieuse je m’attache à obtenir de belles courbes et de jolies lignes. Cela peut signifier à la fois affiner la taille, réduire la culotte de cheval et remodeler les fesses. Pour une même patiente, je pourrais donc non seulement pratiquer une liposuccion fine pour enlever des surcharges graisseuses localisées de manière à obtenir une jolie chute de reins ; et dans le même temps ajouter du volume et travailler leur forme par un lipofilling des fesses ou par un lipofilling des seins.

Liposculpture - ici, taille, fesses et culotte de cheval © Dr Plot

Liposculpture - ici, taille, fesses et culotte de cheval © Dr Plot

Remodeler la silhouette des hommes

Les hommes souhaitent retrouver une silhouette plus jeune, s’alléger et remettre en valeur leur musculature. Pour remodeler leur silhouette je m’attache alors à sculpter le torse dans son ensemble.

Chez un même patient je pourrais donc aspirer les poignées d’amour sur les hanches et les excès graisseux sur le ventre ; et simultanément je vais redessiner les muscles abdominaux, les tablettes de chocolat, ainsi que les pectoraux par des injections ciblées utilisant cette même graisse après l’avoir purifiée.

L’expérience prouve que mes patients sont ensuite très motivés à pratiquer une activité sportive plus régulière qui pérennise les résultats et accroît le bien-être que la liposculpture leur a rendu.


Liposculpture - aspirer les “poignées d’amour”, redessiner les abdominaux © Dr Plot

Liposculpture - aspirer les “poignées d’amour”, redessiner les abdominaux © Dr Plot

La liposculpture combine plusieurs techniques au service d’une approche globale de la silhouette

Les progrès des techniques de liposuccion, de lipofilling et de lipolyse laser permettent par leur association de totalement redessiner une silhouette et ainsi de répondre aux attentes des patientes.

La lipostucture est une intervention peu douloureuse, utilisant des canules fines, qui se pratique sous anesthésie locale, en ambulatoire, avec des suites opératoires légères, pas de cicatrice et peu d’ecchymoses.

Une liposculpture peut enfin se compléter d'autres techniques, en particulier en post opératoire, pour améliorer le remodelage cutané (radio fréquence) et accélérer la disparition de l'oedeme (ondes de choc).

—o—

La liposculpture est une approche globale de la silhouette, une recherche de l’harmonie qui allie beauté et bien-être ; c’est à mon sens la dimension la plus artistique de la chirurgie esthétique. Et comme chaque personnalité est différente et que chaque corps a son histoire, l’écoute et le dialogue sont essentiels pour une liposculpture réussie.




Prendre rendez-vous

Quand la liposuccion aide à maigrir (2ème partie)

Si la liposuccion est d’abord destinée à améliorer la silhouette en supprimant des amas graisseux localisés, on peut néanmoins profiter de son effet déclencheur pour obtenir une perte de poids significative chez l’adolescent.

La liposuccion peut aider un adolescent à maigrir

Dans le cas d’une vraie bonne indication, la liposuccion peut créer les conditions d’un changement de silhouette et d’une perte de poids probants. Sous réserve de respecter un cadre bien défini…

Il faut d’abord établir qu’il ne s’agit pas de dysmorphophobie (peur démesurée d'un défaut corporel) ou d’un trouble psychiatrique masqué, comme dans certains cas de boulimie. Si le jeune souffre d’un vrai complexe, s’il est malheureux de son aspect et de son poids, on peut envisager une liposuccion.

Mais la liposuccion ne résout pas tout et le chirurgien ne peut, à mon avis, agir seul : l’intervention d’autres spécialistes et l’engagement personnel de l’adolescent sont indispensables.

La liposuccion chez l’adolescent, un travail d’équipe

Un exemple concret. Une mère accompagne à ma consultation sa fille de 16 ans. Très complexée par ses cuisses, celle-ci ne porte plus de robe, ni de jean depuis l’âge de 13 ans, uniquement des pantalons de jogging. Aller à la piscine ou en cours de gym est un cauchemar. Les régimes ne fonctionnent pas… Les pleurs ne tardent pas ; la souffrance est patente.

Je pose le cadre et organise la prise en charge globale : dans un tel cas, je préconise au moins trois consultations, avec un vrai délai de réflexion d’un mois ; plus les avis d’un psychologue et d’un nutritionniste. Il est essentiel que l’adolescent se sente complètement investi dans la démarche.

Liposuccion et perte de poids chez l’adolescent, des résultats probants

Quand le jeune patient est motivé, n’attend pas tout de la liposuccion, s’il change ses habitudes alimentaires, écoute le nutritionniste et se met à une activité sportive régulière, le résultat peut être excellent.

  • Trois mois après la liposuccion (vidéo) qui a permis le retrait de 1200 cc de graisse par cuisse, cette jeune patiente a perdu 5 cm de tour de cuisse et 5 kilos.

  • Six mois après l’intervention, elle est stabilisée à 8 cm de tour de cuisse en moins et 9 kilos en moins.

Le changement physique amorcé grâce à la liposuccion et construit avec de réels efforts en nutrition est patent, et le bénéfice psychologique est énorme. De quoi changer une adolescente complexée en une jeune fille souriante, bien dans sa tête et dans ses jeans

Quand a liposuccion aide à maigrir…

Quand a liposuccion aide à maigrir…

Prendre rendez-vous

Quand la liposuccion aide à maigrir (1ère partie)

Bien accompagnée, la liposuccion peut être un déclencheur sans équivalent pour maigrir et perdre du poids. On peut à certaines conditions obtenir des résultats spectaculaires et durables.

Pour maigrir, associer la liposuccion et la diététique

Je constate depuis longtemps chez de nombreuses patientes que la liposuccion est un booster de l’amaigrissement. C’est l’effet à la fois, du changement métabolique qu’entraîne la réduction de la masse graisseuse et de la dynamique psychologique positive qu’elle crée chez la patiente.   

Pour aller plus loin, amplifier la perte de poids après une liposuccion et la rendre durable, je pense qu’il est bon de ne pas s’en tenir à la chirurgie. C’est pourquoi je travaille avec un médecin nutritionniste. Cette prise en charge globale peut donner des résultats remarquables, en voici un exemple.

Stimuler la perte de poids avec la liposuccion

Un cas concret. Cette femme de 45 ans à la vie familiale et professionnelle très active présente un sérieux problème de surpoids. Au fil des grossesses, dont une gémellaire, elle a pris 26 kilos en 15 ans.

J’ai essayé tous les régimes, rien n’a marché. Je ne me supporte plus ; c’est épuisant, aidez-moi…”. Le cas n’est pas facile car la liposuccion, qui permet de retirer au maximum 7 litres de graisse, ne suffira évidemment pas à la débarrasser d’un aussi important surpoids.

Ensemble nous avons adopté un plan d’action à plusieurs niveaux. Avant la liposuccion j’ai fait intervenir une nutritionniste spécialiste du surpoids qui a mis au point pour elle un programme nutritionnel adapté.

La liposuccion sur plusieurs zones du corps — taille, ventre, hanches, genoux, cuisses — a permis de retirer 6,5 litres de graisse. Après l’opération la patiente a continué son programme nutritionnel et, avec le soutien de sa famille, adopté de nouvelles habitudes alimentaires. Elle a également commencé une activité sportive régulière, deux fois par semaine.

dr-plot-avant-apres-liposuccion.jpg

Liposuccion et perte de poids, des résultats probants

  • Un mois et demi après l’opération elle avait perdu 7 kilos et une taille de pantalon.

  • Trois mois après la liposuccion cette patiente motivée, prise en charge et suivie conjointement par la nutritionniste et moi-même, a perdu 9 kilos.

  • Six mois après l’intervention elle pesait 12 kg de moins et avait perdu 2 tailles de pantalon.

C’est elle qui en parle le mieux : “Je me suis retrouvée, j’ai retrouvé ma joie de vivre”.

A mes patientes qui veulent perdre beaucoup de kilos je dis qu’il est possible de profiter d’une liposuccion pour changer de comportement alimentaire et déclencher la perte de poids, à condition d’accompagner les effets de la chirurgie esthétique par ceux de la médecine nutritionnelle et d’une activité physique régulière.

Prendre rendez-vous

Eliminer les bourrelets : cryolipolyse ou liposuccion ?

J’ai été interviewé par “Le Journal De Mon Corps”, un blog consacré aux interventions médicales et chirurgicales à caractère esthétique. Le thème : Cryolipolyse ou liposuccion, quelle est la méthode la mieux adaptée pour retrouver une silhouette harmonieuse ?

Comme je pratique les deux techniques, la cryolipolyse et la liposuccion, je réponds aux nombreuses questions de Linh Pham — une journaliste spécialisée en médecine et chirurgie esthétique dans la presse féminine et news magazine — dans son podcast de 14′10″.

Quelle est la différence entre les deux techniques ? Quelle est la meilleure selon les parties du corps concernées ? Quels résultats en attendre et sous quels délais ? Dans quels cas, l’une ou l’autre des deux techniques est-elle la mieux adaptée ?

Prendre rendez-vous

Rajeunissement des bras, beaucoup de solutions possibles

Le rajeunissement des bras est une demande très fréquente qui peut intervenir à tout âge en raison de la gêne sociale ressentie. On a du mal à porter des tenues estivales, des tops sans manches et les maillots de bain parce qu’on est complexée par l’aspect de ses bras. Il est vrai que la face interne des bras est souvent, dans le processus de vieillissement, la zone du corps qui se relâche le plus précocement.

Il y a heureusement plusieurs traitements dont on va pouvoir régler la progressivité selon les cas, depuis le traitement externe jusqu’à l’intervention chirurgicale.

La radiofréquence et les ultrasons (Exilis), en traitement non-invasif de la cellulite des bras

Depuis quelques mois, j’utilise la technologie Exilis™ pour le rajeunissement des bras. Il s’agit de faire “fondre” la graisse et créer de la rétraction cutanée par effet thermique, parfaitement contrôlé grâce aux ultrasons, ce qui permet de travailler sous la peau sans brûlure. Je trouve cette technique récente particulièrement intéressante, pour traiter l’excès graisseux et le relâchement cutané de la face interne des bras ; mais aussi pour la peau d’orange et le plissé des bras si fréquent après 55 ans.

Les patientes me disent qu’elles sont ravies de la qualité des résultats obtenus avec cette technique douce — elles n’ont pratiquement rien senti sauf une légère sensation de chaleur. Chaque séance dure 20 mn au cabinet ; il faut entre trois et quatre séances à une semaine d’intervalle. Dès la première séance, les patientes ressentent leurs bras comme plus fermes et plus tendus. Pour améliorer encore les résultats de cette technique je l’associe souvent à un traitement par ondes de choc acoustique Zimmer dans la même séance. Cette association de techniques non-invasives rencontre un grand succès auprès de mes patientes.

La lipolyse laser des bras en cas de cellulite marquée

Quand les bras présentent une cellulite marquée, on peut proposer deux solutions. Soit une cryolipolyse, mais je n’aime pas tellement la pratiquer sur cette zone parce que, si elle permet bien une petite diminution du volume du bras, la cryolipolyse n’entraîne pas une remise en tension de la peau.

Je préfère l’autre solution, la lipolyse laser. Cette technique un peu plus invasive — elle se pratique sous simple anesthésie locale en bloc opératoire — présente l’avantage de faire fondre la graisse, mais aussi et surtout d’améliorer la rétraction cutanée grâce à son effet thermique.

A cette lipolyse on peut aussi associer une liposuccion superficielle, dans le cas d’une graisse un peu plus importante. La liposuccion superficielle permet en effet un travail fin sur la graisse sous-cutanée, complémentaire du remodelage cutané induit par la lipolyse laser.

Les liftings des bras

En cas de relâchement cutané plus important, seules les techniques chirurgicales de lifting des bras seront efficaces en réalisant l’ablation définitive de l’excès cutané. On aura alors, selon les cas, recours au lifting de bras à cicatrice dans l’aisselle ou au lifting de bras à cicatrice horizontale.

C'est la seule technique qui permet d'améliorer un relâchement cutané important des bras ; la technique à cicatrice restreinte dans l'aisselle se prête particulièrement bien au traitement de ce relâchement s’il est situé en haut du bras, à proximité du creux de l’aisselle.

—o—

Le vieillissement des bras, parce qu’il se voit et empêche de porter des manches courtes, est gênant. Il peut provoquer un complexe que les techniques actuelles peuvent nous épargner. Le rajeunissement des bras est assez difficile à traiter — et c’est un challenge que j’aime relever — puisqu’il peut associer plusieurs problèmes : cellulite, surcharge graisseuse, relâchement cutané, peau fine. Il nécessite un traitement multiple que j’adapte à chaque patiente. La multiplicité des techniques disponibles permet aujourd'hui de répondre à la quasi-totalité des cas.

Il existe désormais de nombreuses solutions pour rajeunir les bras

Il existe désormais de nombreuses solutions pour rajeunir les bras

Prendre rendez-vous