Lipolyse laser, pourquoi doit-elle être réservée au chirurgien plasticien ?

La lipolyse laser avec aspiration des débris doit être réalisée au bloc opératoire sous anesthésie et est strictement réservée au chirurgien plasticien qualifié par l’Ordre des médecins.

Certaines techniques de lipolyse sont interdites en France

Un arrêté de mars 2012 interdit cinq techniques de lipolyse invasive :

  • la lipolyse par injection dans les bourrelets pour faire fondre les graisses (3 techniques) ;
  • la carboxythérapie ;
  • le laser transcutané sans aspiration.

On reproche en particulier à ces techniques de laisser sur place les débris produits qui pourraient être à l’origine de complications graves.

Seules 2 techniques de lipolyse sont autorisées

Deux autres techniques de lipolyse interventionnelle sont parfaitement autorisées :

Ces techniques ont prouvé leur efficacité dans la destruction définitive des cellules graisseuses de la cellulite et des graisses profondes, p.e. de la culotte de cheval. Elles sont également sans danger puisque la graisse détruite est éliminée de l’organisme par aspiration. Les techniques d’aspiration en France doivent être réalisées au bloc opératoire (sous anesthésie locale et en ambulatoire en cas de petite zone) et sont strictement réservées au chirurgien plasticien qualifié par l’Ordre des médecins.

Associer liposuccion et lipolyse laser pour de meilleurs résultats

J’améliore les résultats des liposuccions que je pratique en y associant la lipolyse laser qui permet d’obtenir une meilleure rétraction cutanée. Dans le cas de la cellulite, j’utilise aussi la lipolyse laser qui permet de faire disparaître par son effet thermique les capitons graisseux, les creux et d’améliorer le remodelage cutané. C’est l’aspiration des débris qui garantit l’innocuité de cette technique.

 Améliorer le résultat de la liposuccion en y associant la lipolyse laser

Améliorer le résultat de la liposuccion en y associant la lipolyse laser

Prendre rendez-vous