Les implants mammaires sont-ils fiables ?

L’actualité récente a jeté la suspicion sur les prothèses mammaires. En tant que chirurgien-plasticien, je pose des implants mammaires à  mes patientes (vidéo). J’estime important de faire le point et d’apporter des informations claires et précises.

De nombreuses études sur les implants mammaires

Les prothèses mammaires en silicone sont utilisées depuis les années 1960. De nombreuses études scientifiques ont été menées au début des années 2000. Elles ont démontré que le gel  de silicone est inoffensif ; il ne provoque ni cancer, ni maladie systémique (maladie auto-immune). Le silicone utilisé est strictement conçu et fabriqué pour un usage médical, il est purifié et stérilisé. Son innocuité a été scientifiquement établie ; c’est d’ailleurs le même gel de silicone qui est utilisé dans la chirurgie de reconstruction mammaire après un cancer du sein. 

Les prothèses mammaires en gel cohésif

Depuis une dizaine d’années, les prothèses mammaires sont fabriquées avec une nouvelle génération de gel de silicone dit “cohésif”, c’est-à-dire qu’il est plus dense. La membrane qui entoure le gel de silicone est elle-même plus solide. Le risque de dispersion du silicone consécutif à une rupture de la membrane est, de ce fait, très faible. La durée de vie de ces implants est plus longue qu’auparavant. Il n’est plus d’actualité de les changer tous les 10 ans comme on avait l’habitude de le dire.

—o— 

Les implants mammaires en silicone sont fiables. Après une augmentation mammaire, je recommande à mes patientes un suivi régulier : une consultation de surveillance et une mammographie tous les 2 ans qui permettent de vérifier le bon état des implants.

 Les implants mammaires en gel de silicone cohésif sont fiables

Les implants mammaires en gel de silicone cohésif sont fiables

Prendre rendez-vous