A la recherche du résultat naturel en chirurgie esthétique

“— Docteur, je veux rajeunir mais pas changer de visage, seulement rajeunir et me retrouver”… “Je ne veux pas ressembler à Mme X ou à la comédienne Y ! Elles ont l’air tirées, figées, ce n’est pas naturel !”… Quels que soient les motifs de recourir à la chirurgie esthétique des patientes que je reçois en consultation, leur demande commune est la recherche d’un résultat naturel. Pourquoi cette demande ? 

Il est vrai que les medias montrent quelques images et racontent des histoires extraordinaires qui, comme on dit “font le buzz”, provoquant une surexposition d’images négatives. Elles témoignent des demandes déraisonnables de quelques “people” et des excès à éviter. Surtout elles faussent injustement l’image de la chirurgie esthétique et des résultats qu’on doit en attendre. La vérité, surtout dans le cas de “l’école française” de chirurgie plastique qui est la chirurgie que je pratique, est complètement différente.

Comment faire un lifting avec un résultat naturel ?

Prenons deux exemples souvent mis en avant, le lifting cervico-facial et l’augmentation mammaire. Pour obtenir un résultat naturel sur le visage, la technique que j’emploie est celle du lifting vertical profond. Ce lifting consiste à repositionner les muscles et les tissus, avec une traction et une volumisation modérées, pour les replacer tels qu’il étaient quelques années auparavant. Je me base pour ce faire sur l’analyse attentive des photos des patientes quand elles étaient plus jeunes. Autre avantage, c’est un lifting a cicatrices courtes idéal pour redessiner l’ovale du visage, ce qui concourt au résultat naturel — un lifting de rajeunissement et non pas de transformation. 

Comment faire une augmentation mammaire avec un résultat naturel ?

Dans le cas de l’augmentation mammaire le résultat naturel est obtenu par l’utilisation de prothèses anatomiques ou de prothèses rondes selon la morphologie de la patiente. Et surtout, par le choix d’un volume en rapport avec la morphologie de la patiente et en harmonie avec sa silhouette. Une fois encore c’est le principe de modération qui doit inspirer la patiente et son chirurgien. C’est en étant modéré qu’on a des résultats naturels. Cela correspond bien à l’approche française, à ma pratique et aux demandes parfaitement raisonnables de l’immense majorité des patientes, simplement désireuses de retrouver leur féminité et leur beauté avec une belle poitrine ; pas de se transformer en “bimbo”.

—o—

Quelle que soit la nature de l’intervention, le souhait des patientes rejoint ma conviction éthique et mes objectifs esthétiques : une chirurgie esthétique réussie est celle qui obtient un résultat naturel, une chirurgie qui rajeunit et embellit la femme.

Une chirurgie esthétique réussie, un résultat naturel

Une chirurgie esthétique réussie, un résultat naturel

Prendre rendez-vous

Qu’est-ce qu’un lifting du visage réussi ?

Le lifting du visage, appelé aussi lifting cervico-facial, a beaucoup évolué dans sa technique : fini les grands décollements, fini les grandes cicatrices, fini les suites opératoires longues et, en plus, les résultats sont plus naturels.

Un lifting à cicatrices courtes

Quand je fais un lifting du visage, je réduis au maximum les cicatrices. Pourquoi ? Et comment est-ce possible ? Le vieillissement du visage consiste principalement en un relâchement des muscles et une perte de volume du visage, le relâchement de la peau n’étant en fait que la conséquence de ces deux phénomènes. Autrement dit, la peau ne fait que suivre le vieillissement des structures profondes du visage. 

C’est pourquoi quand je fais un lifting, je travaille en profondeur, ce qui permet de replacer les muscles dans leur position d’origine. Je restitue les volumes par des injections de graisse (lipofilling) et ensuite je “redrape” la peau pour maintenir l’ensemble, un peu comme un soutien-gorge peut le faire en maintenant les seins.

Avec cette technique de lifting du visage, comme on ne tire plus sur la peau, on la décolle moins et on réduit de ce fait la taille des cicatrices. C’est pour cela que les cicatrices sont courtes et de bonne qualité. 

Moins de traction, moins de décollement et moins de cicatrice, autant de moyens d’obtenir un résultat naturel avec un visage rajeuni, raffermi et détendu et non pas un “visage tiré” à l’expression figée et que l’on ne reconnaît pas !

Un lifting avec des suites opératoires simples

Dans le lifting du visage tel que je le pratique, les suites opératoires sont simples parce que le décollement cutané est limité. En effet un petit décollement cutané entraîne moins d’oedèmes et moins de risques d’hématomes. A l’inverse, un grand décollement et une forte traction cutanés provoquent mécaniquement un gonflement plus important, ce qui prolonge les suites opératoires.

Dans la technique de lifting à cicatrices courtes, les suites opératoires étant plus légères et rapides, la reprise des activités professionnelles peut s’effectuer dans un délai de 10 à 15 jours après l’intervention.

Le lifting qui donne des résultats naturels

Avec cette technique moderne de lifting, je corrige en même temps le vieillissement du cou, les bajoues, les sillons naso-géniens marqués et la chute des pommettes. Aucune autre technique alternative non chirurgicale ne permet de corriger tous ces signes du vieillissement du visage.

Dans le lifting cervico-facial, le travail chirurgical effectué en profondeur pour repositionner les muscles me permet de redessiner l’ovale du visage. La patiente retrouve la forme de visage qu’elle avait plus jeune et ce visage, dont la bouche et le sourire ne sont pas figés, est tout à fait naturel. C'est ce que j'appelle un lifting de rajeunissement — et non pas de transformation — un lifting qui donne des résultats naturels, pour se reconnaître et se retrouver.

—o—

J’aime à dire qu’il n’y a pas d’âge pour un lifting, parce que nous ne sommes pas égaux face au vieillissement — certains visages vieillissent plus vite que d’autres…—  et je réalise ce lifting sur des femmes aussi bien de 45 que de 70 ans !

Un lifting réussi donne un résultat naturel

Un lifting réussi donne un résultat naturel

Prendre rendez-vous

Chirurgie esthétique du visage et lifting au symposium Aston & Baker à New-York

Début décembre, j’ai participé au 33 ème symposium Aston & Baker organisé par ces deux grands chirurgiens esthétiques américains. Il rassemble tous les ans des chirurgiens plasticiens confirmés du monde entier désireux d’échanger lors de discussions d’experts. Thème principal de cette année : le rajeunissement du visage et les techniques du lifting.

Deux approches très différentes du lifting chirurgical 

A propos du lifting du visage, les débats ont mis en évidence le contraste entre les démarches américaine et européenne :

  1. l’approche américaine du lifting consiste en un véritable remodelage du visage. Concrètement la technique se traduit par une intervention importante avec une recherche de perfection pour un résultat spectaculaire ;
  2. l’approche européenne — représentée par l’école française et l’école italienne — vise plutôt un rajeunissement harmonieux et discret. On ne cherche pas à transformer le visage. De ce fait, le geste chirurgical est plus modéré.

Les attentes des patientes diffèrent des deux côtés de l’Atlantique

Aux Etats-Unis, il y a une recherche radicale de jeunesse. Le regard social est important et l’attente individuelle forte : la patiente américaine veut qu’on voit qu’elle a fait un lifting, qu’on le lui dise et elle aime être complimentée sur l’ampleur de la transformation.

En Europe,  la patiente veut rajeunir avec naturel et de façon discrète. Elle préfère que le lifting ne se voit pas et qu’on remarque simplement comme elle a “bonne mine”.

Je fais bien sûr partie de cette école française du bon goût et de l’harmonie. Dans ma philosophie du lifting, la patiente doit conserver sa personnalité et l’expressivité de son visage, à la fois rajeunir et se reconnaître, se retrouver.

—o—

Dans cette optique, j’ai particulièrement apprécié mes échanges avec mon confrère italien le docteur Giovanni Botti et l’intervention très remarquée de mon confrère belge, le docteur Patrick Tonnard sur le lifting à cicatrice courte, associé à un lipofilling et à un traitement des cernes. Cette technique est très proche du “lifting doux” que je propose à mes patientes qui souhaitent un résultat naturel et véritablement esthétique.

The Cutting Edge 2013.jpg
Prendre rendez-vous

Médecine esthétique, du bon usage des injections

Il m’est arrivé récemment d’être consulté par des patientes qui avaient visiblement subi trop d’injections sur le visage et me demandaient de réparer les conséquences inesthétiques de ces abus. Voilà qui me fournit l’occasion de faire quelques observations de bon sens sur l’usage des injections, leurs résultats et les risques éventuels.

Les injections anti-âge, pour quoi faire ?

Les injections anti-âge — acide hyaluronique (HA) ou toxine botulique — sont très utiles pour corriger les premiers effets du vieillissement du visage. Elles permettent d’atténuer les rides et de redonner du volume au visage. Elles peuvent réparer les petits dégâts du début du vieillissement et donnent de bons résultats. Elles utilisent des produits résorbables dont l’effet est limité dans le temps et elles doivent être renouvelées fréquemment.

Les risques de “trop” d’injections

Toutefois ces produits injectés, s’ils sont résorbables ne sont pas pour autant inertes. Il peut donc exister des risques à procéder à trop d’injections : réactions inflammatoires et tissus cutanés devenus cicatriciels (fibrose).

J’attire également l’attention de mes patientes sur les risques de ce que certains appellent “lifting médical”. Il s’agit en fait d’injecter une grande quantité d’acide hyaluronique pour tenter de retendre la peau par le volume sous-jacent ainsi créé. Le résultat est le plus souvent un visage bouffi. Et le terme de lifting est ici abusivement employé, puisqu’un lifting consiste à retendre les tissus cutanés par un geste chirurgical.

—o—

Je considère que les injections anti-âge (vidéo), qui ont connu un vrai succès ces dernières années, sont efficaces pour traiter les premiers stigmates du vieillissement.

Je pense aussi qu’il faut savoir ne pas en abuser et passer à bon escient à d’autres techniques de rajeunissement, par exemple et selon les cas, les micro-injections de graisse (autogreffe) ou le “lifting doux” qui redessine l’ovale du visage et a un rôle préventif dans le vieillissement.

Rajeunissement-du-visage.jpg
Prendre rendez-vous

Liftings et lipofilling, des techniques localisées pour rajeunir le visage

Lifting du contour du visage (lifting vertical), lifting du cou, lipofilling, autant de techniques localisées pertinentes pour rajeunir le visage. Il s’agit d’ interventions aux suites opératoires limitées qui permettent une reprise rapide d’activité.

Le lifting doux, pour l’ovale du visage

Les patientes souhaitent corriger leurs bajoues et la perte d’ovale du visage (vidéo) qui sont les signes les plus courants du vieillissement. Dans ce cas, je propose un simple lifting contour encore appelé lifting vertical. Ce lifting au décollement de peau limité, aux cicatrices réduites et donc aux suites opératoires limitées et courtes est la réponse la mieux adaptée à cet objectif. On parle d’ailleurs de “soft lift” ou lifting doux. Je la pratique avec bonheur chez les femmes autour de 50 ans et parfois plus jeunes. J’adore ce lifting doux pour l’aspect très naturel des résultats qu’il permet d’obtenir.

Le lifting du cou, pour le cou fripé

D’autres patientes souhaitent corriger le vieillissement du cou qui se traduit par l’apparition à des degrés divers d’un double menton, d’un relâchement cutané et d’un relâchement musculaire. Dans ce cas, je propose un lifting cervical isolé encore appelé lifting du cou. Les cicatrices sont cachées derrière les oreilles. Les suites opératoires sont simples puisque le décollement de peau est limité à la seule zone du cou.

Le lipofilling, pour le visage creusé

Les joues creusées et les sillons naso-géniens marqués témoignent d’une perte de volume au niveau des joues du fait de la fonte graisseuse inéluctable avec l’âge. Pour les patientes qui désirent corriger leur visage creusé, je conseille un simple lipofilling qui consiste en une injection de la propre graisse de la patiente. Je réalise par cette technique une restauration des volumes du visage. La patiente a un visage rajeuni : les joues sont remplies et les sillons naso-géniens atténués ; c’est l’aspect “baby face” dont parlent les magazines. A noter : la technique du lipofilling est sans cicatrice.

Interventions en ambulatoire

Ces trois techniques localisées, le lifting contour, le lifting du cou et le lipofilling peuvent être réalisées en ambulatoire, sans nuit à la clinique, sous simple anesthésie locale potentialisée. Les suites opératoires sont limitées et permettent une reprise rapide d’activité. On peut bien entendu les combiner quand le vieillissement porte simultanément sur les 3 zones du visage ; c’est plus fréquemment le cas après 60 ans.

Lors de l’examen clinique du visage de la patiente, mon rôle en tant que chirurgien plasticien est non seulement d’écouter les désirs de chacune mais aussi de proposer la technique ou la combinaison de techniques la mieux adaptée à chaque patiente.

—o—

Je pense que ces techniques de lifting et de lipofilling du visage répondent plus à la philosophie actuelle : simplicité, naturel, absence de risque. Ce qui explique leur succès.

Rajeunir le visage, retrouver l'aspect “baby face” 

Rajeunir le visage, retrouver l'aspect “baby face” 

Prendre rendez-vous