Chirurgie esthétique des seins : progrès intéressants de la simulation 3D

J’utilise depuis deux ans un logiciel de simulation 3D (Crisalix) qui permet de montrer avant l’intervention le résultat escompté de la pose d’implants mammaires. Mes patientes peuvent visualiser plusieurs possibilités en termes de taille, de forme et de volume de prothèses mammaires. Je peux également leur montrer l’emplacement optimal que je choisis pour placer les implants en fonction de leur morphologie.

Trois progrès récents permettent de perfectionner l’utilisation de ce simulateur…

Une simulation 3D adaptée à chaque morphologie de poitrine

Désormais le simulateur 3D s’adapte de façon plus fine à la morphologie de chaque patiente et à tous les cas de figure. Notamment quand les seins sont asymétriques, ce qui est assez courant ; ou quand les aréoles des seins sont divergentes ou convergentes ; ou encore quand les hauteurs de sillons sous les seins sont différentes.

Simuler la pose d’implants anatomiques en polyuréthane

La simulation est maintenant possible dans le cas des prothèses anatomiques en polyuréthane. J’utilise d’ailleurs de façon privilégiée les implants en polyuréthane quand il s’agit de poser des implants de forme anatomique (en forme de poire).

Simuler à la fois la pose d’implants et la correction d’une ptôse mammaire

Autre innovation majeure, on peut aussi simuler le résultat d’une augmentation mammaire associée à une correction de la ptôse (seins tombants). On peut visualiser la “remontée du sein”, avec et sans prothèses. Ce qui nous permet de déterminer si la simple correction de la ptôse est suffisante ou s’il faut l’associer avec la pose d’implants mammaires.

—o—

Ces trois progrès récents du simulateur 3D enrichissent le dialogue avec mes patientes qui peuvent se faire une idée encore plus réaliste du résultat de la chirurgie esthétique des seins (vidéo).

Prendre rendez-vous

Retrouver une belle poitrine avec la chirurgie esthétique

La poitrine est symbole de  féminité et de  sensualité. En tant que chirurgien plasticien, je reçois en consultation beaucoup de patientes qui souhaitent retrouver la poitrine de leur jeunesse. Je leur propose alors une augmentation mammaire avec une approche sur mesure adaptée au cas de chaque patiente.

Avoir une belle poitrine, une demande naturelle et accessible

C’est une demande naturelle : il est normal d’avoir envie de retrouver les attributs de la féminité dans leur plénitude. La poitrine peut s’être abimée, les seins peuvent avoir perdu du volume ou s’affaisser après un amaigrissement sévère, des grossesses ou lors du vieillissement.

L’augmentation mammaire n’est pas une intervention réservée aux jeunes femmes. Cette intervention est tout à fait accessible aux femmes de la quarantaine  et de la cinquantaine en pleine possession de  leurs moyens et qui veulent encore plaire et surtout, se plaire. 

Une chirurgie de la poitrine adaptée au cas de chaque femme

Une augmentation mammaire modérée est une demande raisonnable ; je l’envisage comme une restauration et non comme une transformation. Il faut laisser de côté les clichés, une pose d’implants mammaires ne signifie pas forcément devenir une “bimbo” avec de gros seins. La chirurgie esthétique de la poitrine telle que je la conçois (vidéo) permet une réponse sur mesure : il est désormais possible de choisir, à la fois, la forme de la prothèse (ronde ou anatomique) et la taille de la prothèse, en fonction de sa morphologie et de ses souhaits.

Voir le résultat avant l’intervention grâce à la simulation 3D

Les nouvelles techniques de simulation en 3D permettent à mes patientes qui envisagent une pose d’implants mammaires de savoir précisément où elles vont. Le logiciel de simulation que j’utilise permet de représenter à l’écran le résultat attendu : on peut faire plusieurs simulations en choisissant des formes et des tailles différentes d’implants mammaires. L’échange et la discussion avec mes patientes lors des consultations me permet de leur proposer une solution sur mesure. 

Chaque patiente présente sa propre morphologie et exprime des souhaits différents ; je ne “fais” jamais la même poitrine , c’est ce qui fait la beauté de mon métier

—o—

L’augmentation mammaire est une intervention de chirurgie esthétique réalisée depuis de très nombreuses années : elle se pratique dans d’excellentes conditions de sécurité et d’innocuité. J’aime pratiquer la chirurgie esthétique de la poitrine et voir mes patientes retrouver féminité et confiance en elles.

belle-poitrine.jpg
Prendre rendez-vous

Implants mammaires, la nouvelle simulation 3D

Quand une patiente vient consulter pour une augmentation mammaire (vidéo), elle souhaite voir par avance le résultat. Pour répondre à cette demande bien compréhensible, j’utilise désormais un nouveau logiciel de simulation 3D qui permet, enfin, une visualisation précise et réaliste du “avant-après” augmentation mammaire .

Les anciennes méthodes sont dépassées

La méthode classique du soutien-gorge : il s’agit d’un soutien-gorge spécial dans lequel on glisse les prothèses mammaires pour avoir une idée du volume et de la taille du bonnet futur.  Cette première approche est insuffisante au niveau de la forme du sein parce qu’elle ne tient pas compte de la forme pré-existante de la poitrine.

L’ancienne méthode de morphing 2D - en fait un simple outil de retouche d’image - fournit une vue d’artiste qui n’est corrélée ni à la forme ni au volume de la prothèse ; cette approche est dépassée.

Enfin une simulation réaliste de “l’avant-après” augmentation mammaire

Je suis l’un des premiers chirurgien-plasticiens français à utiliser la nouvelle technologie de simulation 3D Crisalix. Ce simulateur me permet de montrer à chaque patiente la meilleure visualisation possible du résultat de l’augmentation mammaire.

Lors de la consultation, je prends une série de mesures et plusieurs photos de la silhouette de la patiente. Ces données sont traitées par le logiciel de modélisation 3D permettant d’obtenir une image précise et réaliste du corps avant l’augmentation mammaire. Il est alors possible d’effectuer de nombreuses simulations 3D de “l’après” pose d’implants mammaires.

Ces simulations sont réalisées en fonction du corps de chaque patiente et de ses attentes. Il est possible de simuler la mise en place  d'une large sélection d’implants, tant en termes de marque que de forme et de volume. La simulation 3D donne une vision réaliste à la fois du volume et de la forme du sein ainsi que de l’emplacement optimal que je choisis pour placer les prothèses.

Ensemble, étudier les possibilités et choisir les implants mammaires

La patiente et moi pouvons voir et comparer les résultats de la pose de différentes prothèses et choisir ensemble ce qui convient le mieux en fonction de ses souhaits et de sa morphologie. La prise en compte de la morphologie est primordiale dans mon approche “sur mesure”. En effet, la position du sein sur la cage thoracique, la forme du thorax lui-même, la distance entre le mamelon et le sillon du sein varient pour chaque femme.

—o—

J’utilise la simulation 3D parce qu’ainsi mes patientes peuvent voir à l’avance des images réalistes du résultat que l’on peut raisonnablement attendre de l’augmentation mammaire souhaitée ; des images qui tiennent vraiment compte de la morphologie de chaque patiente.

Prendre rendez-vous

Choisir la forme de son sein : prothèse ronde ou anatomique ?

Le choix des prothèses mammaires est large : il est fonction des souhaits et de la morphologie de chaque femme. Je propose une approche sur mesure à mes patientes ; cette démarche est aujourd’hui facilitée par un nouveau logiciel de simulation personnalisée.

La forme et le volume d’une prothèse mammaire

Il existe aujourd’hui un grand choix d’implants mammaires tant dans leur forme que dans leur volume permettant une approche sur mesure. Des prothèses rondes pour un sein en pomme ou des prothèses anatomiques pour un sein en poire.

Les prothèses rondes ont un diamètre qui correspond à la fois à la hauteur et à la largeur du sein ; les prothèses anatomiques donnent une variable de plus, permettant de dissocier le choix de la largeur et de la hauteur. Dans les deux cas le choix du volume donnera la taille du bonnet.

Un choix lié à la morphologie du buste

Le choix de la forme et du volume de la prothèse n’est pas qu’une question d’envie, il y a des contingences liées à la morphologie de chaque femme (vidéo) : volume et forme du sein préexistant, emplacement du sein sur le buste, forme du thorax. Par exemple, un sein situé bas sur un thorax long bénéficiera d’une prothèse anatomique qui permettra d’avoir une progressivité de la pente du sein et d’obtenir un résultat naturel. 

Une approche sur mesure 

Mon rôle est de guider la patiente dans le choix de l’implant en fonction de ses désirs et de lui donner une vision très claire des possibilités offertes par sa propre morphologie ; chaque personne est unique ! 

Pour un bon résultat, il y a bien sûr la précision et la technicité du geste chirurgical. Mais il y aussi tout ce qui se passe avant : c’est par un examen clinique minutieux, par l’écoute du désir de la patiente et dans le dialogue que je parviens à proposer un résultat aussi proche que possible de son souhait.

—o—

Cette approche sur mesure est aujourd’hui facilitée par le logiciel de simulation 3D que j’utilise : il permet à chaque patiente de visualiser le résultat escompté sur son propre corps.

Implants mammaires : choisir la forme et le volume est désormais possible avec la simulation 3D

Implants mammaires : choisir la forme et le volume est désormais possible avec la simulation 3D

Prendre rendez-vous