Comment obtenir un rajeunissement du tiers moyen du visage ?

Certains patients souhaitent corriger la chute et la perte de volume de leurs joues. C’est ce qu’on appelle l’affaissement du tiers moyen du visage qui se traduit par une fonte des pommettes, une ptôse des joues et par le creusement des sillons nasogéniens. Ce vieillissement est souvent plus précoce que l’apparition de bajoues et le vieillissement du cou et il donne à des patients souvent encore jeunes une mine défaite et fatiguée. 

A ces patients je ne pouvais jusqu’à il y a peu que proposer un lifting de l’ovale du visage. C’est une intervention relativement lourde qui dure 2 à 2 heures 30, avec au moins dix jours de convalescence et une cicatrice autour de l’oreille. Si le lifting de l’ovale du visage reste très indiqué pour une correction des bajoues associées à un relâchement du cou, il est en revanche un peu lourd pour intervenir sur le tiers moyen du visage. Le recours au fil non-résorbable permet dans ce cas d’éviter le lifting “classique”.

Une nouvelle technique de lifting centro-facial

Le rajeunissement du tiers moyen de la face — encore appelé lifting centro-facial ou temporo-malaire ou “mid-face lift” par les anglo-saxons — peut aujourd’hui être réalisé de façon simple, sans cicatrice autour de l’oreille, en utilisant un fil tenseur permanent, non-résorbable, un monofil en polypropylène lisse, appelé Intemporel®.

La technique consiste à introduire, par une incision cachée dans les cheveux en regard du muscle temporal, un fil dont le trajet réalise une boucle autour de la pommette. Amarré en profondeur et attaché sur l’aponévrose qui recouvre le muscle temporal, ce fil non-résorbable permet de repositionner et raffermir la pommette, de corriger les cernes et le relâchement au niveau des sillons nasogéniens et d’obtenir une véritable suspension du tiers moyen du visage.

Comment se passe un lifting centro-facial par fil non-résorbable ?

Le lifting du tiers moyen du visage par fils Intemporel® est une petite intervention, sous anesthésie locale, sans hospitalisation, qui dure environ 1 heure. Les marquages préparatoires sont réalisés avec la patiente afin de définir les axes de traction idéale. Les suites opératoires consistent en un léger gonflement dont la résorbtion demande 2-3 jours et des ecchymoses qui disparaissent habituellement en 3-4 jours, ce qui permet une reprise rapide des activités. Les douleurs, s’il y en a, sont peu intenses, durent 2-3 jours, aisément contenues par un antalgique. Il ne reste aucune cicatrice. C’est donc une intervention légère, sans anesthésie générale, peu traumatisante et qui donne un résultat rapide.

Le rajeunissement facial par fil non-résorbable peut être associé à d’autres techniques

Ce lifting en mode “light” peut aussi être très facilement associé à d'autres techniques, soit à un lipofilling du visage, soit à des injections d’acide hyaluronique, pour corriger une éventuelle perte de volume, comme dans le cas d’un visage émacié.

S’il existe un relâchement de l’ovale du visage (bajoues) et / ou un relâchement du cou, on pourra bien entendu associer ce lifting centro-facial par fil non-résorbable à un lifting cervico-facial et en particulier au lifting vertical profond qui corrige parfaitement l’ovale du visage, une association de techniques que je réalise d’ailleurs couramment.

—o—

Le lifting centro-facial par fil non-résobable Intemporel® est une technique récente et ciblée de rajeunissement du visage. Cette technique peu invasive permet de restaurer le tiers moyen de la face et in fine de rajeunir le regard des patientes par le replacement des pommettes, l’effacement des sillons naso-géniens et l’amélioration des cernes ; il donne, sans traumatisme et sans cicatrice, un résultat naturel et durable.

Rajeunir le tiers-moyen du visage par fil non-résorbable

Rajeunir le tiers-moyen du visage par fil non-résorbable

Prendre rendez-vous

Chirurgie esthétique du visage et lifting au symposium Aston & Baker à New-York

Début décembre, j’ai participé au 33 ème symposium Aston & Baker organisé par ces deux grands chirurgiens esthétiques américains. Il rassemble tous les ans des chirurgiens plasticiens confirmés du monde entier désireux d’échanger lors de discussions d’experts. Thème principal de cette année : le rajeunissement du visage et les techniques du lifting.

Deux approches très différentes du lifting chirurgical 

A propos du lifting du visage, les débats ont mis en évidence le contraste entre les démarches américaine et européenne :

  1. l’approche américaine du lifting consiste en un véritable remodelage du visage. Concrètement la technique se traduit par une intervention importante avec une recherche de perfection pour un résultat spectaculaire ;
  2. l’approche européenne — représentée par l’école française et l’école italienne — vise plutôt un rajeunissement harmonieux et discret. On ne cherche pas à transformer le visage. De ce fait, le geste chirurgical est plus modéré.

Les attentes des patientes diffèrent des deux côtés de l’Atlantique

Aux Etats-Unis, il y a une recherche radicale de jeunesse. Le regard social est important et l’attente individuelle forte : la patiente américaine veut qu’on voit qu’elle a fait un lifting, qu’on le lui dise et elle aime être complimentée sur l’ampleur de la transformation.

En Europe,  la patiente veut rajeunir avec naturel et de façon discrète. Elle préfère que le lifting ne se voit pas et qu’on remarque simplement comme elle a “bonne mine”.

Je fais bien sûr partie de cette école française du bon goût et de l’harmonie. Dans ma philosophie du lifting, la patiente doit conserver sa personnalité et l’expressivité de son visage, à la fois rajeunir et se reconnaître, se retrouver.

—o—

Dans cette optique, j’ai particulièrement apprécié mes échanges avec mon confrère italien le docteur Giovanni Botti et l’intervention très remarquée de mon confrère belge, le docteur Patrick Tonnard sur le lifting à cicatrice courte, associé à un lipofilling et à un traitement des cernes. Cette technique est très proche du “lifting doux” que je propose à mes patientes qui souhaitent un résultat naturel et véritablement esthétique.

The Cutting Edge 2013.jpg
Prendre rendez-vous

Les micro-injections de graisse pour rajeunir le visage

Il existe une alternative aux injections d’acide hyaluronique pour corriger les rides et les pertes de volume du visage. Les micro-injections de graisse qui consistent à injecter juste sous la peau les propres cellules graisseuses du patient  (auto-greffe). C’est une technique naturelle qui donne d’excellents résultats, durables...

Une technique alternative à l’acide hyaluronique

Les  injections d’acide hyaluronique permettent de corriger les rides ou les pertes de volume du visage (vidéo). Le succès de ces techniques s’explique par leur simplicité — actes réalisés en cabinet sans période d’éviction sociale — la qualité des résultats et l’innocuité démontrée des produits injectés. Toutes ces techniques reposent sur l’utilisation de produits résorbables et obligent donc à un renouvellement fréquent, tous les 6 à 18 mois selon les produits et la zone du visage. Il s’agit donc d’un inconvénient pour les patients qui souhaitent des résultats plus durables.

Des micro-injections de graisse pour combler les rides et les creux du visage

Il  s’agit d’une technique inspirée des injections profondes de graisse dans le visage (lipofilling). Ce sont des injections superficielles, juste sous la peau qui permettent de combler rides et pertes de volume au niveau des pommettes, des sillons naso-géniens, des plis d’amertume, des cernes et des tempes. On parle de micro-greffes par opposition aux macro-greffes, les cellules injectées étant de plus petit volume que celles injectées lors d’un lipofilling du visage.

Le prélèvement de graisse, en très faible quantité, se fait à l’aide de micro-canules de moins de 1 mm dans les zones habituelles de prélèvement (face interne du genou, ventre). L’intervention se déroule au cabinet sous anesthésie locale. La durée d’éviction sociale est comparable à celle de l’injection d’acide hyaluronique. La procédure est un peu plus longue à réaliser puisqu’il faut  prélever la graisse, puis la purifier avant de la réinjecter au niveau du visage.

Une technique naturelle et durable

J’ai observé que cette technique de micro-injections améliore aussi la texture de la peau du visage. Cette solution est plus coûteuse que l’injection d’acide hyaluronique puisqu’elle demande plus de moyens techniques mais elle donne des résultats plus durables.

—o—

La technique des micro-injections présente donc beaucoup d’avantages. La correction des rides et des creux du visage est excellente. Comme elle est naturelle et ne fait pas appel à un corps étranger, il n’y a pas de risque de rejet. La durée de vie de la graisse injectée atteint plusieurs années selon les patients. Elle peut même être définitive.

Le lifting doux, une technique alternative de rajeunissement naturel du visage…

Le lifting doux, une technique alternative de rajeunissement naturel du visage…

Prendre rendez-vous

Cernes : un nouveau traitement médical

Les cernes sous les yeux sont un motif fréquent de consultation. Elles donnent un air fatigué au visage ; on a “mauvaise mine”. J’utilise depuis peu un nouveau traitement par injection spécialement adapté à cette zone du visage où la peau est très fine.

Les cernes, un double problème

Les cernes combinent un problème de relief et un problème de coloration de la peau. 

Au niveau du relief, la cerne est un creux qui est dû au relâchement du muscle orbiculaire et à une fonte de la graisse profonde consécutifs au vieillissement du visage.

La couleur sombre de la cerne s’explique par une hyper-pigmentation de la peau et un amincissement de la peau dû à l’âge et laissant apparaître le muscle.

De plus, la lumière qui s’enfonce dans le creux de la cerne crée un jeu d’ombres. Cela accentue la perception visuelle des cernes et l’aspect fatigué du regard.

Un nouveau traitement par injection

Pour améliorer les cernes, il faut à la fois corriger le manque de volume et améliorer la texture de la peau.

Jusqu’à récemment, les injections de produits de comblement - acide hyaluronique - permettaient de corriger la perte de volume avec des résultats parfois aléatoires mais ne corrigeaient pas la coloration sombre de la cerne. Parce que ces produits de comblement n’étaient pas spécialement adaptés à cette partie du visage et n’avaient pas d’action sur la texturation de la peau.

Maintenant j’utilise un nouveau produit qui est spécifiquement dédié aux cernes. C’est une combinaison d’un acide hyaluronique dont la densité est adaptée à cette zone du visage, et d’un complexe dermo-restructurant qui a une action sur la qualité de la peau. Ma connaissance chirurgicale de l’anatomie des muscles de la face me permet d’optimiser la précision des injections.

—o—

Ce nouveau traitement des cernes par injection donne de bons résultats qui perdurent entre 12 et 18 mois. Il est indolore, en effet le produit contient un anesthésique local.

Traitement des cernes par injection, l’une des interventions “bonne mine”

Traitement des cernes par injection, l’une des interventions “bonne mine”

Prendre rendez-vous

Visage, limites des techniques médicales : les injections jusqu’où ?

Si les injections (vidéo) peuvent beaucoup pour atténuer les signes de vieillissement, elles ne peuvent pas tout ! Pour rajeunir vraiment un visage, seul le lifting donne un résultat naturel.

Les injections d’acide hyaluronique (HA) ou de toxine botulique (TxB) ont révolutionné le traitement des rides et des stigmates du vieillissement facial. Il est aujourd’hui possible d’atténuer les rides du visage et de redonner du volume à un visage souvent émacié par le vieillissement. Les injections permettent aussi de rendre une lèvre pulpeuse, d’atténuer les cernes ou d’adoucir un visage fatigué. Les injections aident ainsi à avoir bonne mine.

Le “lifting médical” n’existe pas !

Néanmoins, en ce moment ,on veut faire croire aux patientes qu’il est possible de tout faire par les injections ; on entend même parler de « liftings médicaux » qui laissent à penser que, par des injections, on peut retendre un visage et un cou ! Cela revient en fait à injecter une grande quantité d’acide hyaluronique pour retendre la peau par le volume sous-jacent. Le résultat est à mon avis catastrophique : visage carré voire bouffi à l’opposé de l’aspect naturel pourtant si souvent recherché par les patientes.

Un visage naturel est d’abord un visage ovale avec un dessin parfait de la ligne mandibulaire - forme de la mâchoire inférieure - en “V” et certainement pas en “U” comme cela se voit trop actuellement.

Autre vérité à savoir : la correction du cou n’est jamais possible par les injections.

Les techniques de lifting et le lipofilling

Il y a toujours un moment où les techniques de lifting (vidéo) doivent prendre le relais des injections. La technique de lifting que j’utilise consiste à redessiner l’ovale du visage et à corriger le relâchement du cou en exerçant une traction verticale qui repositionne les structures qui se sont affaissées avec le temps. Ce lifting reproduit exactement le mouvement qu’effectue la patiente devant son miroir. Je peux y associer aussi une correction des pertes de volume par un lipofilling simultané (injection d’autograisse dans les creux du visage). Autre avantage de cette solution, il ne s’agit pas d’un traitement temporaire, à la différence des injections.

—o—

Seul le lifting me permet d’obtenir un résultat très naturel et un véritable rajeunissement du visage : les patientes se reconnaissent et se trouvent à elles-mêmes “dix ans de moins”.

Quel lifting pour un résultat naturel ?

Quel lifting pour un résultat naturel ?

Prendre rendez-vous