Chirurgie esthétique, pourquoi la consultation est irremplaçable

Je voudrais revenir aujourd’hui sur ce qui paraît une évidence : l’importance de la consultation en chirurgie esthétique. C’est un moment essentiel tant pour la patiente que pour le chirurgien, et voici pourquoi.

Pendant la consultation, l’examen clinique est décisif 

La consultation est irremplaçable parce que c'est le seul moyen d'examiner la patiente cliniquement, de voir son état de santé, d'étudier sa morphologie et les possibilités techniques les mieux adaptées à son cas et à ses souhaits.

Un exemple pour mieux comprendre. Il arrive souvent qu'une patiente vienne me consulter en disant : “Je viens vous voir pour des prothèses mammaires”. Et lors de l'examen clinique je me trouve face à une patiente qui, certes, a des seins de petit volume, mais aussi des seins tombants. Or lorsque une patiente a des seins tombants, si je me contente de mettre en place des prothèses mammaires, le résultat ne sera pas bon. C'est donc la consultation qui va permettre de lui expliquer que la prothèse n'est pas la seule réponse à son problème mais qu'il faudra en plus remonter la poitrine par une technique de plastie.

Proposer la solution adaptée à chaque patiente

L'examen clinique est déterminant parce que chaque patiente est différente et son cas particulier. Il existe — et c'est ce qui me plaît dans ce métier — pratiquement une technique pour chaque patiente. Le chirurgien plasticien “ne colle pas une technique” à un patient mais choisit, pour la même indication, une technique spécifique en fonction du cas de chaque patient et de sa morphologie.

Reprenons l'exemple de la prothèse mammaire ! Parfois il faut la positionner devant le muscle, parfois derrière le muscle, parfois il faut utiliser une prothèse ronde, d'autres fois une prothèse anatomique, etc. Il y a des contraintes techniques et tout l'enjeu de la consultation est d'adapter les contraintes techniques aux souhaits de la patiente et aussi à sa morphologie.

Instaurer l’indispensable relation de confiance 

Au-delà de la dimension médicale et technique, l’autre dimension essentielle de la consultation est la dimension humaine. En effet, dans ma pratique, la consultation est le moment où s’instaure la relation de confiance entre la patiente et son chirurgien.

C’est le lieu et le moment de l’écoute, du dialogue, le temps des questions et de l’échange. La consultation me permet de comprendre la patiente, ses désirs, ce qu'elle veut et ce qu'elle ne veut pas, ses craintes et ses attentes. Pour la patiente la consultation lui permet de poser toutes les questions, de m’interroger sur les différentes possibilités, d’évaluer ses propres désirs et sa motivation profonde. La patiente est ainsi en mesure de faire un choix averti en ayant tous les éléments d’information et un conseil vraiment personnalisé de ma part. 

De l’écoute et du dialogue, de la qualité des informations partagées naissent la compréhension réciproque et la confiance mutuelle. N’oublions pas que la chirurgie esthétique, c'est un choix que fait la patiente. Se faire opérer dans un bloc opératoire alors qu'il n’y a pas à proprement parler d’urgence médicale n’est pas du registre de l’obligation. Pour faire ce choix il faut se sentir complètement en confiance avec le chirurgien et il faut que le chirurgien se sente aussi complètement en confiance avec la patiente. C'est pour ça que je parle de relation, de contrat de confiance entre la patiente et le chirurgien.

—o—

En chirurgie esthétique, une bonne consultation crée une bonne dynamique : diagnostic et dialogue, compéhension et confiance, réussite de l’intervention, qualité du résultat et satisfaction de la patiente. Je dis toujours qu'une intervention réussie, ça commence par une consultation approfondie et bien menée.

 Ecoute, examen, dialogue, la consultation en chirurgie esthétique est un moment essentiel

Ecoute, examen, dialogue, la consultation en chirurgie esthétique est un moment essentiel

Prendre rendez-vous