Quel est le bon âge pour un lifting ?

Le bon moment pour un lifting dépend de l’âge morphologique du visage, différent pour chaque personne. C’est l’examen clinique qui permet de déterminer le bon âge.

On me demande souvent à partir de quel âge on peut faire un lifting. Bonne question à laquelle il est difficile de répondre. En fait, il n’y a pas d’âge physique ; il y a un âge morphologique qui est propre à chacun.

Front, pommettes, cou, milieu du visage : tout ne vieillit pas en même temps

Toutes les parties du visage ne vieillissent pas à la même vitesse. Le front peut commencer à se rider dès la trentaine. Le milieu du visage et les pommettes vieillissent peu jusqu’à la quarantaine puis connaissent une accélération franche du vieillissement entre 40 et 50 ans. Le cou se relâche plutôt à partir de 50 ans. Le vieillissement commence souvent par une perte de volume qui précède le relâchement de la peau.

Ne pas trop attendre pour un lifting du visage

On comprend aisément que le visage ovale (capital graisseux faible) va vieillir plus vite que le visage rond. C’est donc l’examen clinique qui permet de déterminer le bon âge pour un lifting. Certaines patientes peuvent justifier d’un lifting dès la quarantaine quand la graisse du visage a déjà fondu entraînant un relâchement cutané. Je recommande alors de ne pas trop attendre car plus les signes du vieillissement sont marqués plus le lifting sera important. Il existe aussi des techniques de lifting “doux” avec cicatrices limitées, suites opératoires simples et surtout un aspect plus naturel du résultat.

—o—

En résumé : plus on s’y prend à temps, moins l’intervention est lourde et meilleur est le résultat d’un lifting du visage.

 Choisir la technique opératoire de lifting la plus adaptée pour un résultat naturel

Choisir la technique opératoire de lifting la plus adaptée pour un résultat naturel

Prendre rendez-vous