Chirurgie esthétique, la recherche du naturel est ma philosophie

Obtenir un résultat naturel qui rajeunit et embellit la femme est l’objectif du métier de chirurgien plasticien (vidéo) tel que je le pratique ; c’est ma philosophie. C’est aussi affaire de choix des techniques, chirurgicales ou médicales, les plus favorables à un résultat esthétique naturel.

Une chirurgie esthétique réussie donne une résultat naturel

J’aime la chirurgie esthétique… quand elle ne se voit pas ! De mon point de vue, et c’est à la fois mon but et mon expérience, une chirurgie esthétique réussie est une chirurgie qui ne se voit pas, parce que le résultat est naturel. Cela peut sembler paradoxal, mais se sentir dévisagée par un collègue de bureau ou par des amies qui ont l’air de penser “tiens, elle a dû se faire des injections” ou “ça alors, elle a dû se faire faire un lifting” est exactement l’opposé de ce que recherchent la plupart des patientes qui viennent me consulter. Et à l’opposé de mon éthique et de mes objectifs esthétiques. 

On se fait opérer d'abord et avant tout pour soi-même, pour se sentir bien dans sa peau. Pas pour être observée comme un phénomène de foire et ressembler à une bimbo ou à l’une de ces malheureuses actrices défigurées par des interventions déraisonnables.

Je revendique l’approche de l’école française de chirurgie esthétique reconnue dans le monde entier — on parle de “French Touch”  — pour sa modération, son sens de la nuance, des proportions, du bon goût et son exigence esthétique.

Choisir les techniques chirurgicales ou médicales qui donnent un résultat naturel

En ce qui concerne l’augmentation mammaire, le résultat naturel est conditionné par le choix de la prothèse la mieux adaptée, de par sa forme et son volume, à la morphologie et au désir de chaque patiente. Je conseille généralement la modération dans la taille et le volume des implants. Cela permet d’éviter l’aspect "faux seins", cible de tous les regards sur la plage par exemple ! Il m’est arrivé de refuser de poser des prothèses trop grosses, visiblement inadaptées à la morphologie d’une patiente.

Certaines patientes souffrent à juste titre de n’avoir pas du tout ou quasiment pas de poitrine. Comment corriger cette erreur de la nature tout en donnant un aspect naturel ? J’ajuste très attentivement la taille et la forme des prothèses à la morphologie de la patiente et notamment aux dimensions et à la forme de son thorax, pour faire comme si cette jolie poitrine avait toujours été là !

Avant-après, le résultat naturel d’une augmentation mammaire réussie © Dr Eric Plot

Avant-après, le résultat naturel d’une augmentation mammaire réussie © Dr Eric Plot

Autre cas. Une femme est venue me voir qui s’était fait poser des prothèses rondes et trouvait le résultat artificiel et inesthétique. J’ai proposé à cette patiente de les remplacer par des prothèses anatomiques qui ont permis de faire disparaître un bombement artificiel au pôle supérieur et de lui donner une belle poitrine plus volumineuse et d’une plus jolie forme. 

Avant-après, un remplacement d'implants mammaires réussi © Dr Eric Plot

Avant-après, un remplacement d'implants mammaires réussi © Dr Eric Plot

Lifting, nez, injections, comment obtenir un résultat naturel ?

Ma démarche est exactement la même pour de nombreuses autres interventions chirurgicales ou médicales.

  • Pour avoir un résultat naturel le lifting vertical profond doit être traité, selon moi, comme un lifting de rajeunissement et non pas comme un lifting de transformation comme on en voit chez quelques “people” déraisonnables.

  • Pour un résultat naturel dans le cas d’une rhinoplastie l’enjeu principal est d’éviter un nez stéréotypé, par exemple le petit nez retroussé "à la parisienne" très à la mode chez les actrices libanaises qui ont toutes le même ! Je privilégie la technique de la voie fermée pour éviter l’aspect rigide et trop parfait d’une voie ouverte et obtenir un nez adapté à chaque visage.

  • Pour que les injections d’acide hyaluronique ou de Botox™ donnent un résultat naturel, je préconise de ne pas injecter trop de produit et je choisis des produits, toujours résorbables, qui respectent la mobilité et la dynamique des mouvement faciaux et ne figent pas l’expression du visage.

Prendre rendez-vous

La simulation 3D pour les seins, la silhouette et le visage

La simulation 3D a changé ma pratique de l’augmentation mammaire car elle permet de cerner au plus près les souhaits des patientes. Elle les aide à mieux formuler leur propre désir, en passant de l’abstraction au plus près du réel. Avec la simulation 3D, je peux montrer à chacune les possibilités — et les limites — des techniques opératoires en fonction de ses propres contraintes morphologiques. J’ai décidé d’exploiter cette technique pour la chirurgie de la silhouette et la chirurgie du visage.

Liposuccion et simulation 3D

Sur la silhouette, elle permet en particulier de montrer les résultats à attendre d’une liposuccion : disparition des poignées d’amour, de la culotte de cheval ou d’un ventre tombant par exemple. La patiente peut se faire une idée du changement, non seulement sur la partie du corps concernée, mais aussi avoir une prévue d’ensemble, et évaluer la manière dont le résultat de l’intervention va s’intégrer et s’harmoniser avec le reste de son corps.

Depuis que j’utilise cette technique, j’ai aussi pu mieux faire comprendre à des patientes qu’il faut parfois conserver un peu de graisse, à certains endroits, pour un résultat plus esthétique. Ainsi faut-il se méfier de vouloir retirer trop de graisse sur une culotte de cheval, le risque étant de perdre une certaine sensualité. Les formes confèrent de la féminité et doivent rester “lisibles”. Je trouve inesthétique le résultat de ces liposuccions radicales que l’on devine parfois, à l’aspect rectiligne d’une silhouette qui n’en n’est plus une. Entre un tour de hanche disproportionné sur un fessier cacopyge d’un côté, et une “planche à repasser” de l’autre, il y a des courbes à retrouver et des volumes à préserver ! La simulation 3D permet de bien le comprendre et de voir ce qu’il convient de retirer, jusqu’à quel point, et ce qu’il faut préserver.

La chirurgie esthétique du visage bénéficie aussi de la simulation 3D

Je suis l’un des premiers utilisateurs de cette nouvelle extension de l’application développée par la société suisse Crisalix, leader mondial de la simulation 3D pour la chirurgie esthétique. Il est par exemple possible, à partir d’une modélisation en 3D du visage d’une patiente, de lui montrer le résultat de la suppression d’une bosse, ou de la correction d’une pointe tombante sur son nez. 

Même si dans le cas du visage, les résultats de la simulation sont moins proches de la réalité que ceux obtenus dans le cas d’une simulation d’augmentation mammaire par pose d’implant, ils donnent une bonne idée de l’effet de rajeunissement obtenu par un lifting, avec une vue d’ensemble de la correction de l’ovale du visage et du cou.

—o—

La simulation 3D permet à la patiente de savoir “à quoi elle va ressembler” après l’intervention de chirurgie esthétique, d’être rassurée et d’avoir des éléments visuels réalistes de réflexion supplémentaire, pour éclairer ses choix : une révolution pour la patiente comme pour le chirurgien plasticien.

Simulation 3D en avant-projet d'une augmentation mammaire

Simulation 3D en avant-projet d'une augmentation mammaire

Avant…

Avant…

après augmentation mammaire

après augmentation mammaire

Prendre rendez-vous

Se sentir bien dans sa peau avec la chirurgie esthétique

Se sentir mal dans son corps jusqu’ à souffrir de son apparence et s’empêcher de mener une vie normale est inutile dans bien des cas. Voici 2 exemples où la chirurgie esthétique est synonyme de changement physique et encore plus, de mieux-être psychologique.

La liposuccion est la solution à la “culotte de cheval”

Je reçois en consultation beaucoup de jeunes femmes qui ont une culotte de cheval et qui s’épuisent à suivre des régimes alimentaires draconiens. Leur visage se creuse, leur poitrine maigrit, tandis que la culotte de cheval, elle, ne diminue pas. L’explication est que la surcharge graisseuse  au niveau des cuisses et des hanches est dûe, dans beaucoup de cas, à des facteurs héréditaires. Le régime n’est alors pas du tout la réponse adaptée. Seule la liposuccion peut résoudre le problème en enlevant définitivement l’excès graisseux sur les cuisses et les hanches par aspiration.

Les patientes obtiennent, avec la liposuccion de la culotte de cheval, la silhouette qu’elles souhaitaient. Elles mènent enfin une vie normale et le disent quand je les revois en consultation de suivi : elles se sentent beaucoup plus épanouies.

Corriger l’hypertrophie mammaire juvénile

L’hypertrophie mammaire — des seins trop gros — touche des jeunes femmes dont la glande mammaire s’est développée de façon excessive au moment de la puberté. Ces jeunes femmes sont non seulement gênées physiquement par le volume et le poids de leur poitrine, elles sont aussi complexées, portent des vêtements amples et n’osent pas se mettre en maillot de bain.

En consultation, je leur propose une réduction mammaire que je pratique avec une technique à cicatrice courte. Six mois à un an après l’intervention de réduction mammaire, ces jeunes femmes ont changé de look et retrouvé le sourire. Bien dans leur corps et bien dans leur tête, elles se sentent beaucoup mieux. Ici encore le bénéfice psychologique de la chirurgie esthétique est important.

—o—

Dans les 2 exemples ci-dessus, on voit bien que le résultat de la chirurgie esthétique est de redonner confiance en soi. On pourrait d’ailleurs citer d’autres exemples, comme la rhinoplastie pour traiter le complexe d’un nez disgracieux ou la greffe de cheveux pour remédier à une calvitie mal vécue. Dans tous les cas, la finalité thérapeutique est l’amélioration de la santé psychique par la restauration de l’image de soi.

En conclusion, je pense que lorsqu’il y a une souffrance psychique liée à un complexe physique pour lequel il y a un traitement adapté, il est souhaitable de passer à l’acte. Pourquoi souffrir ? Pourquoi attendre ? Il faut savoir s’autoriser la chirurgie esthétique !

Le bénéfice psychologique de la chirurgie esthétique est important

Le bénéfice psychologique de la chirurgie esthétique est important

Prendre rendez-vous

Que retenir de l’AMEC, premier congrès européen de médecine anti-âge ?

Le congrès de  l’AMEC (Anti-aging Medicine European Congress) a réuni plus de 2000 participants les 11 et 12 octobre à Paris. L’une des deux journées a été consacrée à l’actualité de la chirurgie esthétique. J’y ai participé en tant que directeur du comité scientifique pour la chirurgie. Les orateurs et les participants — chirurgiens plasticiens notamment, allemands, anglais, israéliens, américains et brésiliens — ont souligné le très bon niveau scientifique des sessions qui s’adressaient à un public professionnel averti.

Quatre thèmes de chirurgie esthétique ont été abordés ; chacun faisant l’objet de plusieurs interventions et de débats avec les participants. J’en retiens quatre grandes idées

L’augmentation mammaire : peut-on remplacer les implants mammaires par la graisse ?

Le docteur Uebereitter, expert allemand des injections de graisse dans le sein a précisé que cette technique ne permet pas d’obtenir une augmentation mammaire de plus d’un demi-bonnet par intervention. Si on souhaite davantage, il faudra pratiquer deux interventions espacées de six mois. L’injection de graisse dans le sein est une technique très au point ; il convient simplement de la réserver aux augmentations mammaires (vidéo) modérées.

Une nouvelle technique renouvelle la chirurgie de rajeunissement des paupières inférieures

La chirurgie des paupières inférieures reste pour tout chirurgien plasticien une chirurgie délicate. Une nouvelle technique de rajeunissement de la paupière inférieure, moins agressive et plus simple, la “pinch” blépharoplastie a été présentée par son inventeur, le Docteur Glen Jelks, brillant oculoplasticien américain. Cette technique — à laquelle j’ai été formé à New-York — permet d’enlever plus de peau en toute sécurité de façon à traiter efficacement relâchement cutané, rides et plis sous les yeux. Elle a conquis les participants et je pense qu’elle va vraiment faire évoluer les pratiques chirurgicales de rajeunissement du regard et du visage.

L’approche globale de la silhouette en chirurgie esthétique

Le docteur Henry Mentz, chirurgien plasticien américain, a exposé, comme il l’avait déjà fait à New-York, sa philosophie d’une véritable sculpture globale du corps. Cette nouvelle approche de la silhouette appréhendée dans son ensemble a passionné l’auditoire et fait évoluer le regard du chirurgien plasticien sur la liposuccion et le lipofilling (ou lipostructure). La liposuccion, ce n’est décidément pas qu’enlever de la graisse ; et le lipofilling, c’est plus qu’une simple réinjection de graisse ; il s’agit bien plutôt de combiner les deux techniques pour “sculpter” le corps en modelant des courbes et des volumes.

Le débat sur les deux techniques de rhinoplastie

De passionnantes discussions ont eu lieu entre partisans des rhinoplasties par voie fermée, où la chirurgie s’effectue par l’intérieur des narines, et partisans de la voie ouverte, où la chirurgie se réalise par ouverture du “capot cutané”. En résumé, la voie ouverte s’impose de plus en plus pour le traitement des nez difficiles, surtout quand il faut intervenir sur la pointe du nez et dans les cas de chirurgie secondaire et tertiaire (nez déjà opérés, ratés et à reprendre).

—o—

Cette journée a rencontré un vrai succès : elle était pleine d’enseignements techniques de haut niveau qui permettent d’améliorer encore les résultats de la chirurgie esthétique. La qualité des intervenants et des échanges témoignait de la beauté de ce métier et rappelait une fois de plus pourquoi la chirurgie esthétique est passionnante (vidéo). Les voies d’amélioration de la pratique chirurgicale sont constamment renouvelées et toujours ouvertes aux chirurgiens qui aiment perfectionner leur savoir-faire.

Le 1er congrès de l'AMEC a été un succès ; un nouveau rendez-vous important pour la chirurgie esthétique

Le 1er congrès de l'AMEC a été un succès ; un nouveau rendez-vous important pour la chirurgie esthétique

Prendre rendez-vous