Médecine esthétique, du bon usage des injections

Il m’est arrivé récemment d’être consulté par des patientes qui avaient visiblement subi trop d’injections sur le visage et me demandaient de réparer les conséquences inesthétiques de ces abus. Voilà qui me fournit l’occasion de faire quelques observations de bon sens sur l’usage des injections, leurs résultats et les risques éventuels.

Les injections anti-âge, pour quoi faire ?

Les injections anti-âge — acide hyaluronique (HA) ou toxine botulique — sont très utiles pour corriger les premiers effets du vieillissement du visage. Elles permettent d’atténuer les rides et de redonner du volume au visage. Elles peuvent réparer les petits dégâts du début du vieillissement et donnent de bons résultats. Elles utilisent des produits résorbables dont l’effet est limité dans le temps et elles doivent être renouvelées fréquemment.

Les risques de “trop” d’injections

Toutefois ces produits injectés, s’ils sont résorbables ne sont pas pour autant inertes. Il peut donc exister des risques à procéder à trop d’injections : réactions inflammatoires et tissus cutanés devenus cicatriciels (fibrose).

J’attire également l’attention de mes patientes sur les risques de ce que certains appellent “lifting médical”. Il s’agit en fait d’injecter une grande quantité d’acide hyaluronique pour tenter de retendre la peau par le volume sous-jacent ainsi créé. Le résultat est le plus souvent un visage bouffi. Et le terme de lifting est ici abusivement employé, puisqu’un lifting consiste à retendre les tissus cutanés par un geste chirurgical.

—o—

Je considère que les injections anti-âge (vidéo), qui ont connu un vrai succès ces dernières années, sont efficaces pour traiter les premiers stigmates du vieillissement.

Je pense aussi qu’il faut savoir ne pas en abuser et passer à bon escient à d’autres techniques de rajeunissement, par exemple et selon les cas, les micro-injections de graisse (autogreffe) ou le “lifting doux” qui redessine l’ovale du visage et a un rôle préventif dans le vieillissement.

Rajeunissement-du-visage.jpg
Prendre rendez-vous

Rajeunir les parties découvertes du corps avec la médecine et la chirurgie esthétiques

Les parties découvertes du corps — mains, bras, décolleté — sont tout autant que le visage, des marqueurs d’âge. Quand on fait attention à soi, que l’on fait du sport et que l’on s’entretient, il est désagréable d’être trahi par un décolleté plissé, des mains fripées ou des bras relâchés. Et ce d’autant plus que les patientes ont le sentiment que ces marques de vieillissement ne correspondent pas à leur âge psychologique. 

Chirurgie esthétique et lifting des bras

Je constate que mes patientes entre 50 et 60 ans supportent difficilement de voir la peau de leurs bras se relâcher et pendre de façon inesthétique. Je leur propose alors un lifting des bras utilisant la nouvelle technique à cicatrice restreinte axillaire. La cicatrice est cachée dans l’aisselle et ne se voit donc pas du tout. Cette technique permet de traiter un relâchement de peau allant jusqu’à 10 cm. Et de retrouver le plaisir de porter robes et hauts sans manche et de se mettre en maillot de bain sans complexe.

Le rajeunissement des mains par la médecine esthétique

Mes patientes qui ont déjà pratiqué un lifting du visage ou une chirurgie des paupières n’aiment pas que leurs mains trahissent leur âge. Elles trouvent qu’il y a comme une incohérence d’aspect entre leur visage et leurs mains. Pour y remédier je propose un traitement médical de rajeunissement des mains par des injections d’acide hyaluronique et des injections de graisse par auto-greffe appelées aussi lipofilling.  

Plissé du décolleté

Le vieillissement de la peau et l’exposition au soleil affectent également la peau du décolleté. La peau fine et exposée du décolleté se relâche et des plis se forment ; on parle alors de plissé du décolleté. Mes patientes me demandent souvent ce qu’il est possible de faire pour rajeunir cette partie du corps qui est fréquemment découverte et fait partie de leur féminité. Je leur propose un traitement médical qui combine des injections de produit de comblement (acide hyaluronique) et et des injections de produits vitaminiques. Un microlipofilling, une nouvelle technique consistant à injecter des “micro gouttes de graisse”, est également possible avec de jolis résultats durables.

—o—

Mes patientes souhaitent de plus en plus rajeunir les parties visibles du corps. C’est tout à fait compréhensible. Des solutions de médecine et de chirurgie esthétique existent qui permettent de rajeunir à la fois les mains, les bras et le décolleté avec un résultat naturel et un bénéfice à la fois esthétique et psychologique.

parties-decouvertes-du-corps.jpg
Prendre rendez-vous

Les micro-injections de graisse pour rajeunir le visage

Il existe une alternative aux injections d’acide hyaluronique pour corriger les rides et les pertes de volume du visage. Les micro-injections de graisse qui consistent à injecter juste sous la peau les propres cellules graisseuses du patient  (auto-greffe). C’est une technique naturelle qui donne d’excellents résultats, durables...

Une technique alternative à l’acide hyaluronique

Les  injections d’acide hyaluronique permettent de corriger les rides ou les pertes de volume du visage (vidéo). Le succès de ces techniques s’explique par leur simplicité — actes réalisés en cabinet sans période d’éviction sociale — la qualité des résultats et l’innocuité démontrée des produits injectés. Toutes ces techniques reposent sur l’utilisation de produits résorbables et obligent donc à un renouvellement fréquent, tous les 6 à 18 mois selon les produits et la zone du visage. Il s’agit donc d’un inconvénient pour les patients qui souhaitent des résultats plus durables.

Des micro-injections de graisse pour combler les rides et les creux du visage

Il  s’agit d’une technique inspirée des injections profondes de graisse dans le visage (lipofilling). Ce sont des injections superficielles, juste sous la peau qui permettent de combler rides et pertes de volume au niveau des pommettes, des sillons naso-géniens, des plis d’amertume, des cernes et des tempes. On parle de micro-greffes par opposition aux macro-greffes, les cellules injectées étant de plus petit volume que celles injectées lors d’un lipofilling du visage.

Le prélèvement de graisse, en très faible quantité, se fait à l’aide de micro-canules de moins de 1 mm dans les zones habituelles de prélèvement (face interne du genou, ventre). L’intervention se déroule au cabinet sous anesthésie locale. La durée d’éviction sociale est comparable à celle de l’injection d’acide hyaluronique. La procédure est un peu plus longue à réaliser puisqu’il faut  prélever la graisse, puis la purifier avant de la réinjecter au niveau du visage.

Une technique naturelle et durable

J’ai observé que cette technique de micro-injections améliore aussi la texture de la peau du visage. Cette solution est plus coûteuse que l’injection d’acide hyaluronique puisqu’elle demande plus de moyens techniques mais elle donne des résultats plus durables.

—o—

La technique des micro-injections présente donc beaucoup d’avantages. La correction des rides et des creux du visage est excellente. Comme elle est naturelle et ne fait pas appel à un corps étranger, il n’y a pas de risque de rejet. La durée de vie de la graisse injectée atteint plusieurs années selon les patients. Elle peut même être définitive.

Le lifting doux, une technique alternative de rajeunissement naturel du visage…

Le lifting doux, une technique alternative de rajeunissement naturel du visage…

Prendre rendez-vous