Avoir de jolies jambes grâce à la chirurgie esthétique

La liposuccion a longtemps été réservée à la correction de surcharges graisseuses localisées telles que la “culotte de cheval” ou les “poignées d’amour”. On peut aujourd’hui faire plus que corriger ce type de défaut et, grâce à la liposuccion, affiner, redessiner la silhouette d’une jambe. Pour cela il faut pratiquer une liposuccion douce et l’associer à une autre technique, la lipotripsie. 

Associer lipotripsie et liposuccion pour redessiner les jambes

La lipotripsie consiste à détruire les cellules de graisse, en l’occurrence à retirer la cellulite incrustée en couche fine sous la peau. Associée à une liposuccion circonférentielle réalisée avec une canule fine, afin que les tissus se redistribuent, cette technique — mise au point par mon confrère bordelais, le Dr. Delonca —  permet de redessiner les jambes . 

Mettre en valeur le galbe d’une jambe, affiner la cheville

Cette intervention se pratique sous anesthésie générale, en ambulatoire ou avec une nuit en clinique et dure deux heures ; il y a peu  de douleur post-opératoire, plutot une sensation de lourdeur qui implique le port pendant quelques temps de bas de contention. L’association liposuccion-lipotripsie permet de retirer en moyenne 1,9 l de graisse sur une paire de jambes. On fait ainsi réapparaître le relief des jambes : les muscles sont dégagés de la graisse et les chevilles sont redessinées. 

Pour une liposuccion douce et à bon escient

On peut donc affiner les mollets et les chevilles grâce à une liposuccion douce. Encore faut-il poser la bonne indication pour la liposuccion des jambes. Dans le cas des chevilles notamment il convient de s’assurer préalablement que l’aspect “poteau” est bien la conséquence d’un excès de graisse et non pas de troubles circulatoires ou d’un mauvais drainage veineux ou lymphatique, ou encore un problème local de rétention d’eau. L’examen clinique et un doppler veineux systématique permettent de le déterminer aisément.

—o— 

Je trouve injustifiée la réputation mitigée qui est parfois faite à la liposuccion des mollets et des chevilles. C’est pourquoi, un an après mon premier article sur le sujet, j’ai jugé utile de vous reparler de cette technique que j’utilise fréquemment avec d’excellents résultats.

Associer lipotripsie et liposuccion pour redessiner les jambes

Associer lipotripsie et liposuccion pour redessiner les jambes

Prendre rendez-vous

Liposuccion douce pour affiner les mollets et les chevilles

On associe généralement la liposuccion à la culotte de cheval, ou au ventre, ou encore aux poignées d’amour qui sont les zones classiques de la liposuccion (vidéo) qui permet de réduire la surcharge graisseuse sur ces parties du corps. Pourtant je vois beaucoup de patientes en consultation qui me disent : “Docteur, j’ai de grosses jambes, je suis complexée, je n’ose pas me mettre en jupe. Qu’est-ce que vous pouvez-faire ? ”

La liposuccion pour affiner les mollets et les chevilles

Les chirurgiens plasticiens ont longtemps été réticents à pratiquer la liposuccion des mollets parce qu’il se produit un gonflement prolongé des jambes après l’intervention et un résultat pas toujours à la hauteur des attentes des patientes. En fait, les gros mollets peuvent être dûs à la présence de graisse mais aussi à d’autres facteurs. Il peut y avoir insuffisance circulatoire ou mauvais drainage veineux ou lymphatique. Ou encore un problème local de rétention d’eau. Ces 3 phénomènes sont souvent associés dans des proportions variables. Lorsque la surcharge graisseuse prédomine, ce qui est facile à déterminer à l’examen clinique lors de la consultation, il serait dommage de ne pas procéder à une liposuccion des mollets et des chevilles qui peut donner d’excellents résultats.

Pour les mollets, une liposuccion douce

La liposuccion des jambes consiste, comme une liposuccion classique, à aspirer la graisse en excès. On utilise des canules fines de manière à être le moins traumatisant possible pour les vaisseaux environnants. Il convient de procéder à une lipoaspiration douce avec une force d’aspiration plus faible que dans le cas d’une liposuccion classique. La liposuccion des jambes est contre-indiquée en cas d’insuffisance veineuse et lymphatique et chez les personnes qui ont les muscles des mollets développés.

Je fais toujours précéder cette liposuccion d’un doppler veineux des membres inférieurs pour m’assurer de l’absence de problème vasculaire.

—o—

Comme pour toutes les liposuccions, il est nécessaire de porter, après l’intervention, un vêtement de contention. Dans le cas de la liposuccion des mollets et chevilles, il faut porter des bas de contention pendant un mois. Les résultats s’observent 3 mois après l’intervention, le temps que l’oedème se résorbe ; j’explique bien à mes patientes d’être… patientes.

Affiner les mollets et les chevilles grâce à une liposuccion douce

Affiner les mollets et les chevilles grâce à une liposuccion douce

Prendre rendez-vous