Sculpture des abdos, pour quels hommes ?

La sculpture des abdominaux est une intervention pour laquelle je suis de plus en plus consulté, en tant qu’expert de cette chirurgie esthétique masculine que je pratique depuis 2014 et que la presse appelle l’abdominal etching. Je constate que cette chirurgie — qui ne s’adresse pas aux hommes en surcharge pondérale importante — intéresse en fait et réussit bien à deux types d’hommes, des profils très différents, qui appellent des réponses adaptées.

Révéler des abdominaux cachés

Le premier cas est celui du vrai sportif qui a une activité physique régulière ; il a des abdominaux actifs et formés mais qui ne se voient pas. Cet homme ne parvient pas à obtenir les muscles abdominaux bien dessinés qu’il aimerait, car les siens restent masqués sous une petite épaisseur de graisse dont aucune activité sportive ne vient à bout.

La technique indiquée dans ce cas est de diminuer l’épaisseur de graisse grâce à une liposuccion sélective pour obtenir le quadrillage désiré. À l’aide de canules spécifiques, j’insiste plus sur certaines zones, notamment aux bords externes et internes des muscles et au niveau des zones de striction horizontale de l’enveloppe musculaire, de manière à ce que la peau colle au dessin du muscle.

Créer des abdominaux quand il n’y en a pas

Le second cas est celui de l’homme pas très (ou pas du tout) sportif, sans volonté sérieuse de faire sport et qui a un petit ventre rond proéminant sur des muscles peu actifs et pas formés. Dans ce cas la solution est de créer de faux abdominaux, en sculptant dans la graisse des reliefs qui dessinent les volumes musculaires typiques des abdominaux bien formés.

Une combinaison de techniques permet d’obtenir ce résultat : elle consiste à pratiquer une liposuccion à certains endroits et à procéder à des réinjections de graisse (lipofilling) à d’autres endroits. L’alternance des zones aspirées et des zones de graisse, conservée ou réinjectée, permet de créer des coussinets adipeux qui imitent parfaitement l’aspect de l’anatomie naturelle. Pour ce patient non sportif il est possible de parfaire la sculpture du torse en réalisant également un lipofilling pour redessiner, en même temps que les abdominaux et de la même façon, de beaux pectoraux masculins.

Dans tous les cas, dès lors qu’une technique de lipoaspiration a été mise en œuvre il peut être utile de remettre la peau de la taille et du ventre en tension pour maximiser le résultat final. Quelques séances de traitement laser par onde de choc acoustique sont alors utiles pour lisser la peau et raffermir son adhésion sur les abdominaux redessinés.

 Sculpture des abdominaux, à droite le résultat à six mois

Sculpture des abdominaux, à droite le résultat à six mois

Prendre rendez-vous